En deux mots

Catherine Richon  

La maîtrise du repassage est-elle question de génétique ? L’aspirateur peut-il devenir le meilleur ami de l’homme ? Pourquoi sépare-t-on le blanc de la couleur avant de faire une machine ? L’amour est-il compatible avec le partage inégal des tâches domestiques ?


Sur un texte constitué pour partie de témoignages d’hommes et de femmes de tous âges, et pour partie tiré de son expérience personnelle, Catherine Richon se demande pourquoi et comment l’association de deux mots a priori anodins sonne encore étrangement à de nombreuses oreilles : les hommes et le ménage.


A travers une ribambelle de séquences hautes en couleurs (souvent bleues et parfois roses), à grand renfort d’ustensiles ménagers pas si faciles à dompter, elle s’amuse des clichés et pulvérise les poncifs… du genre.

 

couleurs.jpg