Biographie

Catherine_richon_kcrona_06_tout_petit.jpgCatherine Richon est originaire de Dijon.

A Dijon, elle participe aux ateliers organisés par le Nouveau Théâtre de Bourgogne (devenu depuis le Théâtre Dijon Bourgogne), puis joue dans Le fils de Christian Rullier, mis en scène par Christian Duchange.

C’est ensuite en Angleterre, à Manchester, puis en Allemagne, à Francfort, que Catherine participe à plusieurs créations de théâtre contemporain et de théâtre de rue. De retour en France, elle s’installe à Paris et rejoint d'abord Acting International où elle apprécie surtout la pratique des techniques de répétition de Sanford Meisner, puis l'Atelier International Blanche Salant Paul Weaver.

En 2001, elle monte La femme comme champ de bataille de Matéi Visniec pour la Compagnie du Réveil qui Parle.

Ses activités artistiques des quelques années qui suivirent furent plus tournées vers la musique : membre du groupe Snut (chanson rock), elle écume les bars parisiens aux commandes de sa guitare électrique. De cette échappée musicale naît un album (Des régions dépassées, Odette Productions, 2002).

En 2003, elle crée la musique pour Les Naufragés, d'Isabelle Barbéris, d'après l'essai éponyme de Philippe Declerk.

En 2004, elle rejoint la Compagnie de Vive Voix, avec laquelle elle participe à l'aventure collective Œdipe, tragedia dell'arte, réécriture burlesque du mythe d'Œdipe. La pièce rencontre un vif succès aussi bien à Paris qu'en province.

En 2005, Catherine Richon écrit Meurtre au Cabinet, évocation mordante du binôme patron/secrétaire, fruit de son expérience d'assistante dans un grand cabinet d’avocats parisien, métier qu'elle a pratiqué un temps en parallèle de ses activités artistiques.

En décembre 2006, elle met en scène pour la compagnie Filigrane des textes de Philippe Minyana, rassemblés sous le titre Abîme. Elle crée également pour ce spectacle la musique et la scénographie.

D’autre part, Catherine a une affinité particulière pour le jeu clownesque et, depuis 2008, il lui arrive de se produire avec un nez rouge sous le nom de Kathy Buster. En avril 2008, Catherine Richon fonde La Générale de Théâtre, structure à travers laquelle elle coordonne des ateliers de recherche et d’échange autour du jeu de l’acteur.

En 2009, elle écrit les parties dialoguées de la pièce Au-delà de Psyché créée par Caroline Arragain, (Compagnie Projectyl).

En parallèle de cette pratique du plateau côté jeu, mise en scène et écriture, Catherine est également une spectatrice chevronnée et, de 2003 à 2010, elle a fait partager sa fréquentation assidue des salles de théâtre aux lecteurs du magazine en ligne Fluctuat.net.

En 2011, elle est Denise dans Flexible hop hop ! d’Emmanuel Darley dans une mise en scène d’Adeline Arias, Cie de l’Obstiné.

Après une phase intense de recherche sur la question du partage des tâches ménagères dans notre société, et sur la base de nombreux entretiens, Catherine Richon a écrit un texte qu’elle a mis en scène en 2011 et qu’elle interprète : Les hommes et le ménage.

 

Illus ©Karin Crona