29 avril 2009 - ouverture d'atelier - livret de présentation

 

Les hommes et le ménage

- étape de travail -
mercredi 29 avril 2009

 

 

 

 

 


Le Cinq

Salle 22

17 heures

 

 

Durée : ½ heure maximum

 

 

Avec     Adeline Arias, Claude Aubreton, Charles Corbeau,
Catherine Richon, Sonia Sellak 
 et Nina

 

Texte et mise en scène : Catherine Richon

_________________________________________________________________________________ 


 

Les hommes et le ménage, c’est quoi ?

C’est un projet. Un projet de pièce de théâtre.

 

Les hommes et le ménage, c’est plutôt marrant comme titre. Elle va être drôle, cette pièce de théâtre ?

On sait pas.

 

Comment vous vous y prenez, pour monter une pièce sur les hommes et le ménage ? Fastoche. D’abord, je note qu’il y a comme un petit problème : il semblerait que la répartition des tâches ménagères au sein des foyers ne soit pas toujours équitable. Ou, pour le dire autrement, « bordel, pourquoi c’est toujours moi qui fait tout et LUI qui fout rien !!! ».
Ensuite, j’identifie l’envie qui me prend régulièrement de « faire du théâtre » comme étant un besoin urgent et impératif.
Ne reste plus ensuite, qu’à trouver des comparses qui voudront bien s’amuser autour d’un thème aussi peu sexy que les hommes et le ménage.

Ah oui, et aussi, pour ne pas faire de cette histoire une affaire trop personnelle, j’interviewe des gens. Je dis, les gens du groupe disent, « les hommes et le ménage » et les bouches se délient immédiatement – cet enthousiasme général pour le sujet n’a d’ailleurs pas fini de nous surprendre.

Et puis, je lis des livres intellos du style L'emprise du genre - masculinité, féminité, inégalité de Ilana Löwy, L'ennemi principal - économie politique du patriarcat de Christine Delphy, Une Chambre à soi de Virginia Woolf, La domination masculine de Pierre Bourdieu, j’encourage mon équipe à approfondir et voici Adeline qui se plonge dans Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir. Je vais même jusqu’à aller voir des films hautement inspirés sur la question comme De l’autre côté du lit avec Sophie Marceau et Dany Boon (2008), histoire de vérifier que oui (malheureusement), un homme qui repasse, ça fait rire toute une salle…

 

Mais alors, c’est vraiment aussi facile que ça, de faire du théâtre à partir de tout ça ?

Ben non, évidemment.

 

Alors comment vous faites ?

Je débobine les interviews, je dis « bon, ça c’est le matériau », j’explique aux autres que « bon, ça c’est le matériau », et on essaie ensemble des trucs et des machins, on crie un peu à droite à gauche dans la salle 22 du Cinq, une fois par semaine, on fait un petit exercice « pour voir », on dit « bon, disons qu’on garde ça comme ça pour l’instant ». Et puis parfois il y a des doutes « nan mais, c’est quoi ton truc ? Ta pièce, c’est quand même pas les hommes et le ménage » ? Si si, c’est bien les hommes et le ménage. Alors on discute…

 


Ça vous prend pas trop la tête, ce sujet ?

Si si, complètement. Des comportements bizarres parmi les membres de notre groupe commencent à se faire jour. Certains ne font plus le ménage chez eux, d’autres ont pris une femme de ménage, c’est assez terrible en fait.

 

 

 

Vous travaillez ici, au Cinq, une fois par semaine (le mercredi de 15h à 18h). Vous faites quoi pendant le reste du temps ? Les hommes et le ménage, ça ne va pas avancer très vite à ce rythme là !

Rappelons que nous sommes dans la partie « amateur » du Centquatre.

Petite définition des théâtreux amateurs que nous sommes : notre vie à tous, c’est le théâtre, mais nous n’avons pas encore trouvé la formule pour ne pas être obligés de gagner quelques sous en dehors du théâtre. Secrétaire, serveuse, animatrice, formatrice, formateur, femme de ménage, coach sportif, retraité, journaliste, attachée de presse, peintre, clown, sont quelques-uns des métiers qu’à nous tous nous exerçons « en plus ».

Effectivement, dans ces conditions, pas évident, d’être disponible à la vague submergeante qu’est une création. On se débrouille. Jusqu’en juin, disons que nous nous livrons à une sorte de travail préparatoire, profitant du créneau hebdomadaire dont nous bénéficions au Cinq. Après, nous verrons.

 

Et aujourd’hui, que va-t-on voir ?

Nous vous présentons un petit moment théâtral – qui ne durera pas plus d’une demi‑heure – qui reprend un peu la recherche que nous avons pu faire jusqu’à maintenant. Si vous avez envie ensuite de nous dire comment vous avez vécu ce moment, feel free !

 

 

Merci,

Catherine Richon


 __________________________________________________________________________________

 

Les hommes et le ménage
essai en sept temps

 

o             Grand diseux

o             Piplettes

o             Ballet (Balai)

o             Entretien

o             Senteur de rose

o             Fraîcheur marine

o             Ménage de printemps

 

 

  

 

Musiques :

-                 Mercurial Gramofon        Vincent Segal

-                 Intim service                      Messer für Frau Mueller